BLOG

L'édito de Jean-François FAURE, octobre 2016

Posted by Jean-François Faure on 13/10/16 16:09

edito.jpg

 

Chers Membres,

A l’heure où nous sommes, notre épargne nous échappe. Notre argent est soumis à spéculation. Il est temps de se réapproprier la monnaie et d’en faire à nouveau un bien commun.

La lutte contre un système monétaire déficient et basé à 90% sur des créances passera par la réappropriation de la monnaie par les citoyens. C’est une possibilité et surtout un droit. La monnaie d’Etat a été réduite à un actif financier et ne remplit plus ses fonctions. La monnaie est sortie du domaine public pour se faire accaparer par des institutions financières privées.

Que se passe t-il quand vous payez avec votre carte bancaire, par chèque, ou que vous déposez de l’argent sur votre compte en banque ? Cet argent repose sur de la dette, il n’existe pas en vrai.
Il n’est pas à l’abri d’une faillite bancaire, ni de la dévaluation monétaire. Il perd de la valeur dans le temps et est utilisé pour financer les activités parfois obscures des banques. Vous avez le droit et le choix de disposer de votre argent comme vous l’entendez. Alors pourquoi pas repenser une nouvelle monnaie indexée sur une des plus anciennes monnaies ? Celle qui protège de l’inflation, de la déflation, de la dévaluation monétaire, la seule qui ne triche pas ? L’or.

Comment payer en or en s’adaptant au monde moderne ? Nous étions déjà sur la bonne voie avec la VeraCarte. Avec cette carte prépayée reconnue dans le monde entier, la valeur stockée sur le compte hors du circuit bancaire est adossée à une quantité de matières précieuses (or physique, argent métal et diamant). Elle répond parfaitement aux évolutions du monde actuel : modernisation des moyens de paiement, adaptation aux nouveaux modes de consommation, limites des devises d’Etat dans leur mission… Grâce à cette carte, n’importe qui peut régler des dépenses de la vie courante avec de l’or physique, de l’argent métal ou du diamant. C’était déjà un premier pas vers la révolution monétaire. Faudrait-il pour autant rêver d'un retour à l'étalon or ? Surtout pas ! Si c'est pour avoir une valeur or stérilisée par rapport aux devises et donc une valeur manipulée, non merci !

Je pense que l’or devrait plutôt être une monnaie complémentaire “open source”, en dehors des Etats, pour suppléer aux manques des monnaies actuelles, sans pour autant les remplacer. Bref, qu’une monnaie complémentaire-or gérée par ses utilisateurs soit créée et que le métal précieux reprenne la place qu’il a perdue depuis presque 100 ans. Ce n'est pas au bitcoin ou ces autres cryptos monnaies de prendre la place laissée vacante par l'or. Nous devrions en revenir à des fondamentaux de la monnaie. Avec une monnaie digne de ce nom, j'épargne, je consomme et je partage. C’est là que j’ai pensé au système VeraCash.

Vous payez en matières précieuses avec une carte bancaire, mais sans les frais. De façon très pragmatique, vous pouvez régler un achat, faire un don à qui vous le souhaitez dans le monde, librement et en un clic, grâce à la fonction Envoyer.

Pour nous, ce développement nous paraît indissociable de celui d’AuCOFFRE.com car les services sont complémentaires. Avec le VeraCash, vous êtes libre de vous réapproprier l'or comme monnaie, une monnaie dont vous seriez vous-mêmes les propres garants dans son usage. C’est à nous tous de donner un sens à une nouvelle monnaie de confiance, en développant ensemble un réseau d’échange et de consommation plus propre.

@ très bientôt,

Jean-François FAURE Président d’AuCOFFRE.com

Topics: Editorial