BLOG

L'édito de Jean-François FAURE, décembre 2016

Posted by Jean-François Faure on 21/12/16 14:00

Cher(e) Membre,

2016 touche à sa fin, le bon moment pour se livrer à une rétrospective de l'année. Une année riche en évolutions pour VeraCarte, avec des usages encore plus adaptés aux besoins du monde actuel.

C’est pourquoi nous avons souhaité faire de l'or une véritable monnaie complémentaire en élargissant les fonctions de la VeraCarte, simple instrument de paiement à la base, vers un modèle d'épargne, de consommation et d'échange de pair-à-pair.

edito.jpg

 


 

 

 

 

 

 

Au départ, VeraCarte est née d'une volonté de créer un moyen de paiement indépendant de tout système bancaire, plus en phase avec notre société où les modes de paiement se modernisent en même temps que s'accroît la méfiance des citoyens envers les devises étatiques comme l'euro.

Hors-circuit bancaire, la VeraCarte ne participe ni au système monétaire ni au remboursement d'une dette. Elle permet de régler les dépenses quotidiennes avec des métaux précieux en étant sûr que le capital reste toujours à l'abri. Révolutionnaire et inédite certes, mais loin d'être inaccessible : la VeraCarte peut déjà être utilisée dans 30 millions de points de vente et 1 500 000 distributeurs de billets.

Le plus grand changement de cette année 2016, c'est l'ajout du service VeraCash à la VeraCarte. De la « simple » carte de paiement adossée à des métaux précieux tangibles, nous allons plus loin avec une nouvelle monnaie complémentaire adossée à l'or, l'argent et le diamant.

Le VeraCash (VRC) est un mode de paiement alternatif dont l'arrivée semble logique tant les Français sont de plus en plus enclins à s'écarter de la monnaie unique. Si les 18-25 ans sont plus sensibles que leurs aînés aux nouveaux moyens de paiement, huit Français sur dix pensent que l'euro a affaibli leur pouvoir d'achat.

Remonétiser l'or avec le VeraCash est une réponse à cette remise en question. Et ce n'est sans doute pas un hasard si près de 30 millions de VeraCash ont été émis depuis les premières transactions VeraCarte (1 VRC = 1 euro). Des chiffres éloquents qui font aujourd'hui de VeraCash la deuxième monnaie complémentaire de France derrière le Bitcoin.

2016 signe aussi l'arrivée d'une application mobile VeraCash, complément idéal de la VeraCarte et élément indispensable d'un moyen de paiement dans la tendance actuelle. Disponible sur iOS et Android, l'application VeraCash offre les mêmes fonctionnalités qu'une application bancaire, avec en plus la possibilité de payer ou d'envoyer des dons en matières précieuses en un clic et sans frais.

Enfin, VeraCash n'existerait pas sans sa communauté de milliers d'utilisateurs. C'est pourquoi vous pouvez finir l'année en participant à notre campagne de crowdfunding via la plateforme Happy Capital (https://www.happy-capital.com/projet/veracash/page)

 

@ très bientôt,

Jean-François FAURE Président d’AuCOFFRE.com

Topics: Editorial