BLOG

Le diamant d’investissement : un marché attractif…

Posted by Jean-François Faure on 13/10/16 16:50

Investdiamond_V2.jpg

Avec un marché en pleine croissance, le diamant d’investissement, comme toutes les matières précieuses, suscite la convoitise des investisseurs, mais pas seulement. Les tentatives d’escroqueries sont hélas bien souvent le corollaire du succès d’un produit.

La plateforme de négoce de diamants d’investissement Investdiamond.com a été copiée par ces sites douteux ayant repris le concept à des fins frauduleuses. Il est grand temps de faire la lumière et de séparer le bon grain de l’ivraie, car de trop nombreuses personnes se font avoir, par méconnaissance du marché et de leurs acteurs.

Alerte sur les tentatives de fraude

Des sociétés ont profité de la notoriété d’InvestDiamond.com pour en copier la plateforme et abuser d’un public fragile. Les appels de plus en plus nombreux de victimes ayant été abusées par de fausses plateformes de diamant d’investissement nous ont mis la puce à l’oreille.

Dans les faits, des personnes âgées se sont plaintes d’avoir perdu les importantes sommes d'argent qu’elles avaient investi dans le diamant d'investissement sur des sites douteux et ressemblant au nôtre.

Les conséquences sont graves. Une septuagénaire nous a par exemple raconté avoir placé 54 000 euros dans une société et 50 000 euros dans une autre. Aujourd'hui, cette dame ne sait plus vers qui se tourner et ignore où se trouve son argent « investi ». Nous pourrions citer Mr B., 75 ans, qui a investi 20 000 euros et n'a plus de retour de la société d'investissement, et d’autres encore.

Ces sociétés fantôme ne répondent généralement pas aux appels des victimes. Les clients ayant investi sur ces sites douteux ont tenté de les joindre mais n'ont jamais obtenu de réponse. 

Rappels sur la fiscalité des diamants d'investissement

Dès le départ, ces sociétés manquent de transparence en termes d'informations. Ils mettent en avant la vente du diamant d'investissement, le proposant même à la livraison. Or si le diamant est proposé à la livraison, le client doit s’acquitter de la TVA. Dès lors, ce diamant n'est plus considéré comme un investissement mais comme un bijou.

Il est bon de rappeler que les diamants ni montés, ni sertis, entrent dans la catégorie des biens meubles et sont taxés à la revente sur les plus-values. Et que pour toute transaction inférieure à 5000€, il y a exonération de taxe. De plus, la TVA ne s'applique pas sur nos diamants car ils sont stockés en zone franche.

Les diamants montés sur bijoux sont quant à eux soumis à la TVA à l’achat, de même que les diamants promis à la livraison par ces sites douteux, car ils sont assimilés à de la bijouterie .

Le problème se posera aussi au moment de la revente. Le client devra se diriger vers un bijoutier-diamantaire afin de se faire reprendre son diamant. Le prix de rachat qui sera proposé ne sera pas négociable pour le client. Celui-ci observera un spread (différence à la baisse entre le prix d’achat et le prix de revente) des plus importants, alors que sur notre plateforme d'Investdiamond.com, le client a la possibilité de fixer lui même son propre prix de revente.

Pour des raisons d’ordre juridique, nous ne pouvons pour l’instant pas divulguer le nom des sociétés fantômes qui se cachent derrière ces sites frauduleux. Mais vous devez faire preuve de la plus grande vigilance si vous êtes contacté par une de ces plateformes, car elles ont repris les mêmes éléments graphiques et de langage qu’Investdiamond.com et sont bâties sur le même modèle. Notre cotation (sans nous citer), des articles et des vidéos dans lesquels apparaît le Président fondateur d’InvestDiamond ont même été repris pour octroyer plus de crédibilité à ces sites.

Le diamant d’investissement : un marché attractif…

…Y compris pour les malfaiteurs. Suite au reportage sur le diamant d’investissement diffusé dans le JT de France 2 le 8 septembre dernier, beaucoup de Français ont découvert les opportunités de la pierre précieuse comme placement. Si le reportage offrait une vision avantageuse du diamant d’investissement, il a parallèlement généré des discussions parfois négatives : « aucun marché de revente, piège à con (s) », « c'est à laisser à une poignée de marchands qui ont la possibilité de les vendre. Pour tous les autres tu te fais déchirer à l'achat et on te les rachète à la moitié de son prix »… La méconnaissance du marché, des acteurs historiques et du produit, est accentuée par ces sites qui portent préjudice à notre activité.

Car oui le marché du diamant d’investissement est florissant, même s’il ne représente qu’une petite niche de la demande (environ 5%). L’un des avantages du diamant d’investissement est que ce n'est pas un actif volatil. Contrairement à l'or et l'argent, ses prix sont plutôt stables, voire croissants.

D'ailleurs, en 2008, en tout début de crise, nous pouvions constater que la courbe du diamant d'investissement préservait une stabilité au dessus des 0% alors que le CAC 40 et le Dow Jones avaient plongé à plus de 40%. Il demeure une valeur complémentaire au sein d'un portefeuille d'actifs et procure une stabilité parmi des actifs volatiles, comme l’atteste le graphique ci-dessous :

Capture_dcran_2016-10-06_15.59.40.png

Investdiamond.com victime de copies frauduleuses

Il a été attesté que les articles publiés sur le blog DiamondSpot.com et le site InvestDiamond lui-même (formule, éléments graphiques, cotation…) sont régulièrement copiés par des plateformes éphémères et frauduleuses.

Ce procédé complètement illégal présente des risques à 3 niveaux :

Le « duplicate content » est une méthode sanctionnée par Google. Il pénalise le référencement naturel du site copieur mais aussi celui du site original. En plus, un site qui n’utilise que des copies partielles de contenus n’est même pas pénalisé et reste visible lorsqu’on effectue une recherche.

En utilisant d’image de Jean-François Faure, Président fondateur d’InvestDiamond.com (à travers des citations, des articles et vidéos où il apparaît), ce genre de plateforme porte atteinte à la personne et risque de discréditer son image et celle de la société.

Les victimes se fourvoient croyant avoir à faire avec la vraie plateforme et investissent des sommes qu’elles ne reverront pas.

Nous avons bien sûr lancé une procédure contre la société frauduleuse en faisant constater par huissier les preuves de l’utilisation de la marque à des fins frauduleuses.

Une fois le constat effectué, le site a disparu. Mais il peut continuer de porter préjudice à d’autres victimes et plus généralement à tout le secteur. 

Choisissez bien votre plateforme !

Le conseil est le même que lorsque vous achetez de l’or : choisissez toujours des vendeurs reconnus et des officines dont c’est strictement le métier. Un commerçant et/ou une plateforme commerçante en-ligne et de notoriété publique ne prendrait pas le risque de compromettre son activité florissante à cause d’un scandale.

Privilégiez aussi des vendeurs garants de la traçabilité des produits et un circuit court au sein de la chaîne d’approvisionnement, avec le moins d’intermédiaires possibles.

Autre détail qui a son importance : la langue. Choisissez une langue avec laquelle vous êtes susceptible d’échanger en cas de besoin et soyez vigilants sur l’orthographe du site (présentation, mails, articles…). De trop nombreuses fautes de Français peuvent être le signe d’un site frauduleux (comme pour les mails de tentative de phishing).

Investdiamond, VeraCash et AuCOFFRE : des plateformes de confiance

Investdiamond.com, VeraCash et AuCOFFRE sont des sociétés domiciliées en France et qui paient leurs impôts en France. Elles relèvent donc du droit français. Nous sommes audités tous les ans par une société d'audit externe spécialisée dans les métaux et pierres précieux. Nous mettons à disposition de nos membres le rapport d'audit sur notre site internet. Des inventaires sont effectués régulièrement. Nous disposons de collaborateurs experts-comptables et commissaires aux comptes qui veillent en toute transparence à la bonne tenue des comptes d'InvestDiamond.com.

Depuis la création des plateformes AuCOFFRE.com, VeraCash et Investdiamond.com, nous sommes soucieux d’apporter un maximum de transparence à nos membres, en suivant une éthique professionnelle couplée à une morale forte et sincère. Pionniers en France sur notre modèle économique avec une avance largement conservée, notre dynamisme et notre réactivité nous permettent aujourd’hui d’avoir, de la part de nos membres, une forte écoute et une grande confiance.

> Contrôles annuels des stocks par une société indépendante

Ainsi, dans notre volonté de transparence, d’indépendance et une maîtrise totale de notre logistique, nous mandatons le groupe ALS Inspection (plus connu sous le nom de Stewart Group Inspection & Analysis, http://www.alsglobal.com/) pour auditer nos coffres et y effectuer des contrôles réguliers qui attestent la présence effective des matières précieuses stockées dans nos coffres.

ALS Inspection  est un acteur majeur dans l’inspection, l’analyse et la certification. Depuis 1978, le groupe ALS est spécialisé dans l'inspection, la pesée, l’échantillonnage et l'analyse des métaux, des minéraux et des minerais, des métaux précieux et des combustibles solides. Acteur mondialement reconnu, avec plus de 30 ans d’expérience à travers le monde, ALS est un réseau de laboratoires certifiés, appliquant une technologie de pointe pour assurer des analyses et certification précises.

[En suivant ce lien, vous retrouverez le dernier rapport d'audit daté du 12 février dernier.]

> Contrôle par notre Commissaire aux comptes

A cet audit s’ajoute celui du stock que nous conservons pour le compte de nos membres, effectué par nos Commissaires aux Comptes. Ainsi, nos stocks de diamants et de métaux précieux sont doublement contrôlés par deux entités indépendantes.

> Contrôles des douanes françaises et suisses

En plus des contrôles réguliers effectués par ALS et notre Commissaire aux Comptes, les douanes suisses ont également audité nos coffres au Port-Franc pas plus tard qu’en septembre, avec une excellente note pour notre gestion rigoureuse des matières précieuses. 

Comment détecter un site frauduleux ?

Pour autant, il est possible, si vous avez un doute, d’identifier un site frauduleux. Voici une checklist des points à vérifier :

  • Vérifier le n° de Siret et l’historique de la société. Privilégier des sociétés plus anciennes.
  • Chercher des informations sur Internet et l'association de tel ou tel plateforme avec des arnaques ou des collectifs de clients en colère.
  • Vérifier la disponibilité téléphonique et la qualité des conseils, sur la fiscalité par exemple. Si une plateforme est injoignable, c’est mauvais signe. Toutes celles que nous avons tenté de joindre n’ont pas répondu à nos appels.
  • Comparer plusieurs plateformes.
  • Ne pas se fier aux logos "rassurants" mis en avant sur le site.
  • Vérifier que le site internet est sécurisé en « https » lorsque des informations personnelles sont envoyées.
  • Vérifier si les mentions de mise en garde demandées par l'AMF sont présentes sur le site de manière évidente en bas de page.

Nous déplorons que certaines sociétés malhonnêtes profitent d'un marché innovant comme celui du diamant d'investissement pour exercer des actes frauduleux sur des personnes déjà fragilisées par le contexte économique.

Nous vous invitons à doubler de vigilance. N'hésitez pas à nous contacter pour toute information liée au diamant d'investissement.

Topics: Investdiamond.com, VeraCash, Diamants d'investissement